lundi 9 janvier 2017

Bilan 2016

L'année 2016 terminée, il est temps de faire un petit bilan avant de poser de nouveaux objectifs.


L'année dernière je mettais fixé 3 bonnes résolutions. Mais comme toutes bonnes résolutions, elles sont prises puis oubliées ... enfin pas tant que ça. Et oui, je n'avais pas prévu un gros grain de sable ...



un remise en question !


Du point de vu professionnel, l'année 2015 s'était mal terminée et, contre toute attente, changer d'année, n'a rien changer ! J'étais prise dans uns spirale et celle-ci ne s'est pas arrêtée à minuit ! Dommage, ou pas ...

Je suis infirmière et il n'est plus nécessaire de vous dire à quel point ce beau métier est exigeant. Nous entendons de plus en plus de faits dit "divers", concernant mes collègues hospitalières. Et cela n'est que la partie émergée de l'iceberg, car combien, se taisent, subissent, et vont travailler pour prendre soins des autres.

Voilà, au bout de 15 ans, j'étais arrivée au bout. Mon corps me l'a dit violemment. Je me suis donc arrêtée, je me suis reposée et j'en ai profité pour faire le bilan ...




Cela a évidemment perturbé mes plans, mais il il y a bien une chose que la vie m'a apprise, c'est que as beau planifié tout ce que tu veux, la vie en décidera souvent autrement !

Donc le première enseignement de l'année 2016 fût que je devais changer de métier et que cela devenait urgent. J'avais envie de me rapprocher de mes valeurs, de réussir à ralentir, d'être plus à l'écoute de mes attentes dans le simple but de me sentir bien et en accord. J'ai la chance d'avoir un conjoint très à l'écoute de mes besoins. Je vais donc quitter la douce cage dorée de la fonction publique pour créer et développer une activité autour de la démarche zéro déchet.


Et dans tout ça qu'en est-il advenu de mes bonnes résolutions de début d'année ?


30 articles cette année ...


Je vous avais promis d'être plus présente sur le blog. Le blog a fait aussi peau neuve pour être plus simple et donc en accord avec ce que je suis. J'ai rédigé 30 articles cette année. Ce qui finalement n'est pas si mal (un peu d'autosatisfaction, ne nuit pas 😉).

- Certains sont un peu plus complets sur une thématique comme : pourquoi réduire ses déchets #1, #2, #3, #4, comment commencer la démarche zéro déchet, un noël sans déchet.



- J'ai continué à vous faire découvrir des projets qui me tiennent à cœur (pas assez à mon goût) : comme Ô bocal ou le festival Zéro Waste de cet été,  des livres : Permaculture, guérir la Terre, nourrir les hommes , Guide de survie joyeuse,


- Je vous ai faite découvrir certaines de mes recettes de cuisine : crème dessert au chocolat, galette de pommes de terre, la mousse au chocolat, la reverse de pommes (souvenir d'enfance), pas assez non plus à mon goût ...




J'ai aussi fait quelques coup de gueule (si, si des fois, je me fâche !) dont je suis ni bobo, ni baba ...


Un petit tour dans le jardin ...


Je m'étais promis d'être plus présente dans mon jardin potager. J'ai fait mes achats de graines bio sur internet, j'ai fait quelques expériences dont je vous parlerais un peu plus tard dans la saison, et j'ai cultivé.



Alors cette année les tomates ont été assez catastrophiques jusqu'à ce que je trouve mon produit miracle pour le mildiou (à venir), les haricots et petits pois se sont fait "bouffés" par les limaces/escargots/pigeons ... Je vais donc pour cette année tenter autre chose. Ma bonne réussite, ce sont les légumes racines : carottes, rutabaga, panais, betterave ... j'ai enfin compris que je ne devais pas les semer trop tardivement dans la saison.

J'ai également expérimenté le semi serré comme proposé dans la ferme du Bec Helloin. Sans avoir de semoir de précision, comme ils en possèdent, j'ai doublé mon nombre de rang dans la largeur (par rapport aux recommandations habituelles) et je n'ai eu aucun soucis ... Donc plus de rangs, c'est plus de légumes et moins de travail ! cool !

J'ai tenté le semis de pomme de terre sous paille. Le résultat est mitigé : peu de pommes de terre par pied. Mais il semble que c'était le cas pour tous cette année. Le printemps fût trop froid. Je retenterais donc cette année ...


Et la poubelle dans tout ça !


Elle a perdu du poids ! encore et encore ! Je m'étais donné pour objectif de réduire à 2 containers par an. Je devrais être plus ambitieuse parfois. Cette année nous n'avons pas encore remplis le premier container ! Il est rempli au 3/4. Nos sacs de 30l installés dans la cuisine durent en moyenne 4 mois.

 Voici un an de déchets résiduels : 4 sacs, l’emballage des balais d'essuie glace de la voiture, un bâche de travaux à bout !

un an de déchets résiduels - millésime 2016

 Voici le contenu de la poubelle pour 6 semaines (décembre et début janvier, photo prise ce week end :

contenu de ma poubelle (décembre 2016)

- Aujourd'hui la plupart des croquettes pour animaux sont emballées dans des sacs plastiques. En grandes surfaces, seul le premier prix se trouve en sac papier kraft. Mais je n'achèterai pas pour mon chat, ce que je n'achète plus pour nous. Cela dit ce que je lui achète ne me plaît pas non plus. J'ai donc 2 solutions : acheter ses croquettes sur le marché (et oui, il y a un vendeur de croquettes !), mais elles sont très chères ou lui préparer ses repas et là, ça prend du temps (toujours le même dilemme !). Sujet à réfléchir cette année.

- 1 verre cassé : les verres de vaisselle ne se recyclent pas. Une marque française propose des verres/assiettes en verre qu'elle dit recyclables. Je vais me renseigner ... Par contre, celui-ci, après la photo, je l'ai retiré du sac pour le déposer directement en déchetterie, pour la sécurité des personnes manipulant les sacs.

- des bouchons de bouteilles de vin en plastique ! Grrrrr. Il parait que le vin se conserve mieux. Moi, je les aime pas, mais pas du tout, car ils ne sont pas recyclables contrairement au bouchons de liège. Et il est difficile, avant d'ouvrir la bouteille, de voir la nature du bouchon !

- des emballages de bonbons venus tous seuls 😏

- emballages de médicaments : nous avons tous notre petite maladie chronique nécessitant un traitement... Nous essayons de réduire aux maximum notre consommation de médicaments en utilisant des produits plus naturels comme les huiles essentielles. Mais dans certains cas, cela ne nous semble pas possible. Cependant pour mon asthme, j'ai pu réduire le volume des emballages en troquant 2 marques, l'une sur-emballée contre l'autre plus sobre en emballage en discutant simplement avec mon médecin. A quand les médicaments délivrés à l'unité !

- nous faisons des commandes sur internet pour des produits nécessaires. Par exemple, j'ai pu réparer certains de nos appareils électroménagers. Mon mari a réparé ce mois- ci notre micro-onde pour pas grand chose.

- un feutre cassé : la plaie ces feutres ! J'ai décidé de ne plus en acheter (sauf pour l'école) car mes enfants n'y prennent pas assez attention. Je leur préfère les crayons de couleur.

- un magma de poussières mélangés à des morceaux de plastiques. Lorsqu'on fait le ménage et que je vois ce que ramasse l'aspiratoire, je suis effarée du plastique qui s'y trouve : petits élastiques à cheveux, perles, petits morceaux informes et non identifiables. Les premiers, je les retrie mais les autres ! C'est là où je comprends que nous sommes envahis de plastiques.

- un petit paquet de chips : oui ils nous arrivent de craquer ! ces paquets sont achetés lors des piques-niques des enfants lorsqu'ils sont inscrits au centre de loisirs l'été. C'est leur plaisir. Ça nous fait plaisir, même si il y a une alternative comme les pop corn, cela n'a pas le même goût ! Je pourrais les faire, mais c'est du temps (toujours le même dilemme).

- ma fille a fêté ses 7 ans avec ses copines ... activités manuelles, cadeaux ...

- nous utilisons parfois des pochettes plastiques. Les enseignants nous en demandent aussi. Je trouve ça pratique. J'ai fait le tri dans mes classeurs pour en libérer certaines. J'essaie de les réutiliser au mieux mais parfois leur qualité ne le permet pas. Leur usage se discute.

- et pour finir de vielles disquettes de mémoire ... vous savez si on peut trouver une autre alternative que la poubelle. Là, je sèche !


Et pour quel poids tout ça ?


Comme on me le demande souvent,  j'ai pesé nos déchets de cette année : 9.4 kg pour 5 personnes et un chat, soit 1.88 kg par personne (je n'ai pas compté le chat). Ce chiffre me donne le tournis.

En effet un français produit en moyenne et selon l'ADEME, 316 kg/an d'ordures ménagères résiduelles (chiffres de 2007 pour les déchets résiduels donc hors déchets recyclés et collectés séparément, hors flux vers les déchetteries). Cela me parait irréel. Je me demande si je ne me trompe pas ...

Après 3 ans de vie en mode de vie zéro déchet, rien ne me semble anormale dans notre façon de vivre. Mais je ne blâme personne. Bien sur il y en a certains qui montre de la vraie mauvaise volonté. J'en rencontre régulièrement. Ceux-là, essaient souvent de me piéger en me posant des questions un peu tordu du style, "Mais comment tu fais quand tu es au fin fond de la forêt et que tu as oublié ton sac ?" Mais pour la plupart, les personnes n'ont même pas conscience qu'il existe des alternatives. Notre société de consommation fait tout pour. Il suffit de voir ce que donne l'interdiction des sacs plastiques, aussitôt remplacés par d'autres sacs jetables.


Le mouvement est en marche...


Depuis 3 ans que je suis ce sujet, j'ai remarqué un engouement. En sont témoins, le nombre d'articles dans la presse, le nombre de blog sur cette thématique, jusqu'à la naissance, cette année je l'espère, d'une maison dédiée au zéro déchet (grâce à Zéro Waste France) ... Aujourd'hui lorsque je parle de la démarche zéro déchet, on ne me regarde plus avec des yeux ébahis, on me répond souvent, "ah oui, et tu connais cette française qui vit aux états unis ?" Quelle satisfaction d'appartenir à ce mouvement ! J'ai vraiment l'impression d'être juste à la bonne place, celle qui me convient et me fait vibrer !

Et lorsqu'on voit encore ça, ça me donne du courage pour aller plus loin ...







Mais tout ça n'existerai pas sans vous !

Je me revoie encore chez ma voisine qui me conseillait, il y a trois ans, de démarrer un blog. J'avoue que je me demandais ce que j'allais bien pouvoir raconter et qui le lirait ! Régulièrement, je reçois un petit message d'encouragement pour le blog. Certain me disent à quel point je les aide, voir, je les inspire. Quel plaisir.

Donc à mon tour de vous remercier, car sans vous, sans votre soutien (qui fût important, pour moi, cette année), ce blog n'existerait pas.



16 commentaires :

  1. Quel chouette bilan Claire !

    Je te remercie de partager le contenu de ta poubelle (la phrase que je n'aurais jamais pensé écrire !) car les blogueuses qui disent mener une vie zéro déchet partagent rarement le contenu de leur poubelle ce qui laisse croire qu'elles ne produisent vraiment aucun déchet et je trouve cela décourageant parfois !

    Cette année devrait s'ouvrir la première boutique de vrac de Freiburg donc j'ai espoir de pouvoir réduire mes emballages alimentaires en 2017... J'attends de voir ce qu'ils proposent et surtout de voir s'il y aura suffisamment de produits bios et locaux pour répondre à mes besoins.

    Je suis admirative du fait que tu aies trouvé le courage de changer de voie professionnelle pour vivre selon tes valeurs et je trouve ça super que ton mari te soutienne. Je souhaite donc que 2017 t'apporte la satisfaction que tu recherches sur le plan professionnel :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Natasha,

      Quel plaisir de voir que tu lis mes articles !

      Personnellement, jamais je n'aurais pensé un jour partager le contenu de ma poubelle ! Le but est effectivement d'être honnête et de montrer que quelque soit notre avancement dans la démarche, on est pas parfait et parfois on craque/ne trouve pas d'alternative ... C'est bien la raison de ce blog , être en chemin vers le zéro déchet, mais toujours le garder en objectif. Personne n'est parfait et, oui, je produis des déchets ! Alors je le montre.

      Mon mari est adorable et me soutient. (et je le garde ;-) ) C'était plutôt moi qui ai mis des freins au début, de peur de mettre la famille en difficulté. Mais lors de cette année de repos, j'ai compris que je mettais ma famille en difficulté si je ne changeais pas d'activité.

      J'espère pour toi que l'ouverture de cette boutique répondra à tes attentes car je sais que cela a été dure pour toi ton arrivée en Allemagne et ne plus pouvoir avancer dans le zéro déchet.

      Supprimer
  2. Et bien moi je dis un GRAND BRAVO !!! C'est impressionnant de réussir à produire si peu de déchets ... Ici on fait attention, mais on en est encore loin (disons que passer mon fils de 2 ans 1/2 aux couches lavables ... ben bof . je préférerais qu'il se decide pour la continence ^^) .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Kat,

      Merci pour ces encouragements.

      Pour ton fils effectivement à 2ans passé, il sera dure de le convertir aux couches lavables (je l'ai tenté avec ma plus grande, alors qu'elle avait 2 ans et 3 mois). Le mieux est effectivement attendre "la propreté" qui viendra un jour ou l'autre.

      Bon courage sur ce joli chemin rempli de prises de conscience.

      Supprimer
  3. pour l'asthme, connaissez-vous le climamaske ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour,

      Alors non je ne connaissais pas.

      Je viens de faire une recherche rapide sur internet. Ce qui m'interpelle c'est le faite t'utiliser des huiles essentielles dans le cas d'un asthme. Car elles sont souvent déconseillées dans ce cas. Je vais demander à mon médecin.Mais quoi qu'il en soit je ne pense pas que ce produit se substitue à une traitement de fond de l'asthme.

      Merci tout de même pour cette information.

      Supprimer
  4. Bonjour Claire,
    Quel bel article.
    Merci à nouveau pour tes partages.
    Tu peux être fière de toi , cette bienveillance que tu as eu pour toi et ta santé est une belle chose , bravo d'avoir pris le temps de t'arrêter peu le fond et ne s'écoute pas.
    Je te souhaite de trouver le temps de construire ton nouveau chemin , tu as apparamment un mari extra ce qui est bien de nos jours.
    Ton blog est une vrai source d'inspiration , je te suis depuis bien longtemps et suis ravie d'y découvrir de belles choses à chaques lectures.
    D'ailleurs sa nouvelle mise en page est vraiment tres jolie je trouve...
    Passe une tres belle journée et au plaisir de te lire prochainement.
    Une grosse bise d une de tes lectrices...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour

      Merci beaucoup pour ce commentaire. C'est cela qui me fait avancer. Dommage que tu laisses pas ton prénom, cela m'aurais fait plaisir ;)

      Mais dans tous les cas, merci pour ta fidélité et de me le dire. Cela me touche beaucoup.

      A bientôt donc,

      Supprimer
  5. Quel beau bilan Claire! Bravo pour ce beau parcours et cette décision de franchir le pas pour aller vers ce qui te fait vibrer! Merci pour tes échanges et tes conseils! Je suis impressionnée par le contenu de ta poubelle et cela montre que c'est possible. Et cela vaut tous les grands discours! Je te souhaite une très belle réussite dans ce nouveau projet avec tout le bonheur qui peut l'accompagner! Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Lrx AR. Tout est possible : c'est une question de volonté, de temps, de patience, de bienveillance ... et encore bien d'autres ...

      Merci pour tes encouragements que tu laisses tout au cours de l'année !

      Supprimer
  6. Bravo pour ta poubelle, ici on en est encore loin même si on a fait de gros progrès! Que fais tu pour la litière de ton chat? Chez moi ca prend beaucoup de place dans la poubelle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ces encouragements !

      Ici, le chat sort beaucoup et fait souvent dehors (et parfois dans la baignoire !! grr!). Nous avons choisi une litière qui se composte, en granules de bois. Lorsqu'elle est souillée nous la déposons au pied de nos haies. Elle s'y décompose tranquillement.

      Si tu as un jardin tu peux en faire autant peut être ?

      Supprimer
  7. Oh je suis désolée claire je pensais que mon nom apparaissait, je suis Virginie Gaudin ( on se parle sur Fb)..bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, merci Virginie ! A bientôt ici ou sur FB ...

      Supprimer
  8. Merci Claire pour ce bilan positif !!! Contente que tu sois en harmonie avec ta philosophie de vie ...car le Zero Déchet est une belle philosophie...on allège sa vie et on se retrouve avec tellement plus au final ...la vie est un parcours avec des épreuves qui nous permettent de nous libérer !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Isabelle,

      Merci pour ce commentaire. Et oui, la vie n'est pas un long fleuve tranquille, mais il y a de très beaux paysages ...

      Supprimer